• Tabeau Carré 1- Avril 2012-MDéf
  • Tableau carré 2 - Avril 2012-MDéf
  • Tableau carré 3 - Avril 2012-MDéf
  • Tableau carré 4 - Avril 2012-MDéf
  • Tableau carré 5 - Avril 2012-MDéf
  • Tableau grand paysage 1 - Avril 2012-MDéf
  • Tableau grand paysage 2 - Avril 2012-MDéf
  • Tableau grand paysage 3 - Avril 2012-MDéf

 

Nadine Ringuedé a toujours été attirée par le dessin, la peinture, l'art en général. On dit que tous ses cahiers de cours scolaires étaient comme ceux de Guy Degrenne, ils étaient maculés de griffonnages...
Elle a rencontré beaucoup d'artistes de la région à travers les cours des Beaux Arts et très vite une première exposition en 1985 la plonge dans le monde artistique régional.
Les expositions se suivent, de plus en plus nombreuses, avec les Artistes Orléanais, le Salon d'Automne, le Salon des Artistes Français, les Réalités Nouvelles...
Sa peinture n'a cessé d'évoluer au cours des années. Après une quinzaine d'années de travail figuratif, le pinceau a dérivé vers un essentiel, le détail peint a cédé la place à l'impression, à l'émotion. Disparues les formes convenues, l'abstraction s'est lentement infiltrée dans les toiles ; mais rien n'est hasard et l'ensemble est extrêmement cohérent.
Le mouvement est très présent. Quelquefois dépouillée, parfois dense ; quelquefois lisse, parfois heurtée, la toile est toujours animée.
Elle est de lin ; acrylique, pigments naturels et encres s'y invitent. Parfois des collages viennent raconter une histoire, empreinte du monde qui nous entoure.
Ses maîtres, son attirance va vers Rothko, Soulages, Mathieu, Debré, Zao Wouki, Tapiès...
Deux points primordiaux dans son travail, dit-elle... la liberté et le plaisir de créer. Liberté de laisser filer le pinceau et plaisir de construire un nouvel univers à chaque création. Ils sont les deux pôles essentiels pour continuer, avancer, découvrir, se surprendre à chaque nouvelle toile, et... surprendre son public.


Bonne découverte de ce site, dédié à son oeuvre.